Ma méthode pourrait s’appeler TAEA : Théorie, Analyse, Exercices, Application

C’est une méthode un peu rude, pas toujours adaptée quand on débute parce qu’elle demande de la concentration, voire de l’obsession, et donc beaucoup de discipline.
Mais elle a un avantage : on apprend en profondeur, en inscrivant la connaissance dans l’inconscient et dans les muscles.

Elle m’a permis d’atteindre un bon niveau en restant autodidacte.

Théorie 

C’est le moment où on apprend le “comment faire”.

Toutes les sources sont bonnes : livres, vidéos, démonstrations, step by step, timelaps, tuto sur un site, etc. N’hésitez pas à multiplier les sources.

Si la source est payante, s’assurer que le contenu est sérieux et utile. Quelques questions à se poser pour ne pas se tromper :

  • Est-ce que l’auteur propose du contenu gratuit de qualité ?
    c’est le cas de nombreux cours en vidéo, qui proposent souvent des vidéos gratuites sur youtube
  • Est-ce que le style est adapté à mes ambitions ?
  • Est-ce que l’auteur à une bonne réputation ?
    Les communautés d’artistes servent aussi à ça : à partager les bon plans et à déconseiller les produits foireux.

Analyse

C’est une partie où on va observer :

  • soit ce qui existe dans la nature => étude d’après nature (ou d’après photos)
  • soit le travail de ceux qui savent déjà, pour le décortiquer, et si possible en retirer la substantifique moelle. Je vous invite à créer un tableau de références pour avoir toujours vos artistes préférés à portée de main.

Exercices

Ici il s’agit de faire des petits tests à petite échelle pour expérimenter sans avoir la pression d’une illustration complète. Ils ne doivent pas être trop long à faire (de l’ordre de 30 minutes) pour pouvoir en faire plusieurs itérations par jour. Concentrez vous sur un sujet précis et tournez le problème dans tous les sens jusqu’à l’avoir bien compris et intégré.

À cette étape il n’est pas rare d’avoir besoin de vérifier les détails de ce que vous avez pu trouver dans la partie théorique.

Si vous suivez un tuto ou un cours, les bons formateurs vous fourniront des exercices à faire, ainsi que des corrections.
Si vous êtes autodidacte, essayer de trouver un moyen de trouver une correction à chaque exo.

Application

Après une période d’étude, il est bon de vérifier ce que l’on a appris en conditions réelles, sur une illustration complète. Là on est sans filet, pas de référence sur laquelle s’accrocher, il faut essayer d’aller au bout.

S’il y a des erreurs ou des échecs, essayez de comprendre d’où ils viennent, et d’imaginer un exercice d’analyse ou de pratique pour s’approprier la connaissance manquante. Et ainsi le cycle recommence pour continuer à s’améliorer !

Vous avez aimé cet article ?
Pour me soutenir, vous pouvez me laisser un petit commentaire (juste en bas) ou me suivre sur instagram.